L’actu de la Ruche

Alerte démoustication (29.06.19)

L’Agence Régionale de Santé Région Provence- Alpes- Côte- d’Azur (ARS PACA) invite le Groupement de Défense Sanitaire régional (GDS PACA) à diffuser l’alerte suivante : suite au diagnostic d’un cas d’arboviroses (chikungunya, dengue, zika…), nous vous informons qu’une opération de démoustication localisée sera conduite sur la commune de Marseille (13), le 28 juin 2019 à 05h, dans le cadre des opérations de lutte anti-vectorielle afin d’éviter le développement d’un cycle local de transmission humaine de la maladie par des moustiques infectés. Dans le cas présent, il faut traduire localisée par autour de l’hôpital de La Timone.

En pratique, et pour un traitement localisé dans un cercle de 150 m :

  • pour les ruches situées dans un rayon de 500 m autour du point central du traitement, la recommandation de GDS est de les déplacer et de les maintenir au-delà de 6 km pendant 3 jours au moins (la distance est majorée pour éviter que les abeilles regagnent leur territoire habituel dans la zone pendant cette période).
  • pour les ruches situées au-delà de ces 500 m, une surveillance accrue est nécessaire dès réception de l’alerte (état initial des ruches) et pendant plusieurs jours après le traitement. Ce rayon de 500 m (à ne pas confondre avec le rayon du traitement chimique limité à 150 m dans les cas classiques) peut paraître faible à quelques-uns qui craindraient que leurs abeilles pénètrent dans la zone traitée, notamment en période de disette en site urbain : il est pourtant contraignant pour les apiculteurs possédant des ruches dans ce périmètre, car le délai imparti pour déplacer les ruches est très court. Mais augmenter ce délai serait augmenté le risque de propagation de moustiques infectés.

Chaque apiculteur appréciera le niveau de risque pour ses ruches, et comment se préparer si une telle alerte se renouvelle.